Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pourquoi visiter l'Ouest américain avec Clio
Les communications modernes et rapides ont rapproché les Rocheuses et la côte occidentale des Etats-Unis du reste du monde. Si le Far West est un mythe qui a la vie dure, il a fait place à une réalité bien concrète, faite de villes aux riches musées, plantées dans de chaudes vallées ou surplombant les eaux agitées du Pacifique, de parcs nationaux où la nature éclate en toute saison en un bouquet de couleurs, de villages indiens qui rappellent que l'Amérique n'a pas attendu Colomb pour entrer dans l'histoire. Aussi, la perception de ce pays fascinant ne peut-elle être complète si on ignore les territoires de l'ouest.
Une histoire pas si récente

Un poncif qui a la vie dure veut que les Etats-Unis n'aient pas d'histoire. Les recherches les plus récentes effectuées dans les Rocheuses par les archéologues contribuent chaque jour à lui tordre le cou. Il y a 20000 ans, les premiers chasseurs venus des grandes plaines centrales franchirent la haute barrière montagneuse à la poursuite du gibier nourricier. Par la suite, ces régions connurent, comme l'Europe, une sorte de révolution néolithique, puis l'établissement, sur plusieurs millénaires, des tribus indiennes. Certaines d'entre elles portèrent, entre 1100 et 1300, la civilisation des Pueblos à son apogée, celle que l'on peut toujours découvrir sur les sites de Mesa Verde. Ce sont ces différentes tribus indiennes, aux noms souvent mythiques – Apaches, Navajos, Cheyennes, Sioux – qui eurent à faire face à la « conquête de l'Ouest », avec, pour elles, les dramatiques conséquences que l'on sait. Le pouvoir des Blancs venus de l'Est bien établi à la fin du XIXe siècle, l'essor de ces régions pouvait commencer. Il sera continu jusqu'à nos jours, avec pour symbole la Californie, terre de tous les fantasmes, qui, indépendante, prendrait place parmi les principales puissances économiques mondiales. C'est ce mélange entre une culture ancienne toujours affleurante et une modernité omniprésente qui constitue tout l'attrait de l'Ouest américain, et celui du superbe voyage que Clio y organise.

Une nature grandiose

De jour en jour, on passe sans transition, de l'Amérique des grands espaces, toujours préservés dans des réserves naturelles admirablement aménagées, aux villes tentaculaires ou plus modestes, où flotte encore le parfum de la conquête. Le Grand Canyon du Colorado – situé en Arizona - est sans doute le site naturel le plus grandiose de tout le pays. Entamant le plateau boisé de Kaibab sur plusieurs centaines de kilomètres, il déroule sa formidable faille aux pentes très escarpées, aux gorges déchiquetées, dans un jeu de couleurs splendides. Les différents belvédères qui le surplombent offrent des sensations uniques, encore amplifiées par le survol du canyon en hélicoptère, que nous vous proposons en option. Mesa Verde National Park conjugue un attrait naturel à la découverte des pueblos qui s'y accrochèrent jusqu'au XIVe siècle, dans des installations troglodytiques d'une surface et d'un confort étonnants. Monument Valley dresse, sur une vaste dépression steppique et désertique, ses étranges monolithes de grès hauts de plusieurs centaines de mètres, dans un jeu de couleurs qui va du rose saumon au violet profond.
D'autres merveilles naturelles sont au programme, comme Brice Canyon et sa multitude d'aiguilles qui en font un hérisson de pierre ; Zion canyon, impressionnant décor de gorges, de mesas, de dômes et de dents acérées ; ou encore la Vallée de la Mort, lieu de tous les records de température, qui alterne désert rocheux et dunes de sables.

Trois villes mythiques

Au milieu de ces grands espaces, l'obstination des hommes a créé le plus réel des mirages : Las Vegas. Le grand centre de divertissement des Etats-Unis ne dort jamais, sous ses architectures pastiches puisées au patrimoine du monde entier, dans la lumière clignotante des néons de ses salles de jeux. Vegas annonce la plus peuplée des villes de l'Ouest, Los Angeles avec son « downtown » hérissé de gratte-ciels, et la colline d'Hollywood, où s'accrochent les villas des stars de cinéma. Clio oblige, ce sont surtout les musées de L.A. qui retiendront notre attention. A Malibu, le Paul Getty Museum est une véritable institution, installée dans une reconstitution de la villa pompéienne des Papyrus. Il offre d'éblouissantes collections qui vont de l'art antique jusqu'au XVIIIe siècle, en passant par la Renaissance la plus pure. D'autres musées nous attendent à San Diego, où l'on croise les chefs d'oeuvre de Giotto, du Greco ou de Hals ; ou encore à Phoenix, dans un grand musée consacré à l'art indien dans toute sa diversité, jusqu'aux créations les plus modernes.
En point d'orgue de cette découverte culturelle de l'Ouest, un séjour prolongé à San Francisco. Veillée par les collines qu'escaladent les fameux « cable cars », Frisco s'étire sur les rives boisées d'une des plus belles baies du monde, enjambée avec élégance par le Golden Gate Bridge. Sa configuration géographique, son climat doux toute l'année, sa population cosmopolite et la taille restée humaine de ses différents quartiers rendent sa visite très agréable. Celle-ci passe nécessairement par Chinatown, illustration des liens privilégiés de la Californie avec l'Asie, par Fisherman's Wharf, où une flottille de chalutiers approvisionne en poissons et fruits de mer les meilleurs restaurants de la ville. Elle passe aussi par le De Young Memorial Museum, renommé pour sa section de peinture italienne (Fra Angelico, Bellini, Titien, Tintoret) et hollandaise (De Hooch, Hals). Quant au musée d'art asiatique, ses collections comptent parmi les plus riches du monde.

Autre terre promise aux yeux des colons au XIXe siècle, l'ouest américain a tenu toutes ses promesses. Les grandioses espaces naturels et les villes fantômes permettent toujours de rêver au mythe de la conquête, avant de découvrir, dans les villes et sur la côte, le visage de l'Amérique de demain, où l'insolente réussite économique enrichit encore chaque jour collections privées et musées d'état.

conditions du voyage
Elles sont la plupart du temps conformes aux standards européens, en ce qui concerne les autocars privés, les restaurants choisis et les hôtels dans lesquels vous descendrez dans les grandes villes. Il faut toutefois noter que nous utilisons aussi des motels dont l'équipement peut se révéler plus sommaire pour les étapes à proximité des parcs nationaux, ce type d'hébergement étant le meilleur possible afin de profiter au mieux de ces visites.
 
Partir en voyage avec Clio
US 32 - 18 jours

Les paysages naturels exceptionnels, préservés dans les grands parcs nationaux de l’Ouest américain furent le décor grandiose de la légende du Far West, ce mythe qui a tant marqué l'imaginaire collectif ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter