Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pourquoi visiter les pays Baltes avec Clio
Clio organise des voyages vers les républiques baltes depuis près de 30 ans, donc bien avant qu'elles n'aient retrouvé leur indépendance en 1991. Cette expérience nous permet de vous offrir deux voyages de qualité dans ces pays qui restent encore largement à découvrir. Vous y goûterez à un subtil mélange de plaines infinies sous des ciels changeants, de rivages sauvages battus par les flots de la Baltique, de villes à la personnalité affirmée comme Vilnius, Riga et Tallinn, les prestigieuses capitales de ces terres nordiques.
L'ensemble balte

Si chacun des trois pays baltes recèle sa propre originalité historique ainsi que sa personnalité particulière, deux éléments permettent de définir une unité certaine entre les républiques soeurs. Le premier, positif, est la présence très forte de la mer Baltique. C'est elle qui, pour l'essentiel, a façonné l'histoire de ces trois pays, leur apportant une grande prospérité économique, notamment quand les navires de la ligue hanséatique fréquentaient leurs ports. Elle aussi qui imprègne les paysages : terres plates et plages immenses où la nature garde encore tous ses droits. La seconde, négative en quelque sorte, est que les trois pays ont constamment fait l'objet de l'appétit de puissances étrangères. Les Allemands, en envoyant des colons, sous couvert de christianisation, notamment par l'action des fameux Chevaliers teutoniques. Les Russes, cherchant une ouverture maritime, sous le régime impérial ou bien sûr soviétique. Et puis les Danois, les Suédois ou les Polonais, à l'époque de la grande Lituanie, l'état européen géographiquement le plus vaste du Moyen Âge. Paradoxalement, ces éléments extérieurs ont aussi grandement contribué à entretenir le caractère bien marqué de chacune des trois républiques. Les envahisseurs, qui, pendant sept siècles, ont constamment tenté d'asservir les Pays Baltes, ont ainsi contribué à forger l'identité de chacun d'eux. Prenons deux exemples. Les langues : le lituanien et le letton sont indo-européens, tandis que l'Estonien est finno-ougrien, comme le finlandais. L'élément religieux : les Lituaniens, comme leurs voisins polonais, sont majoritairement catholiques, les Estoniens, luthériens, alors qu'en Lettonie, on note un équilibre plus prononcé entre catholiques et protestants.

Des hauts lieux patrimoniaux ?

L'histoire mouvementée évoquée ci-dessus induit que les Pays baltes ont subi l'influence des peuples qui n'ont cessé de lorgner sur leurs territoires. Dans le domaine de l'art, ces influences, multiples et permanentes, ont, le plus souvent, eu des effets positifs, contribuant à un patrimoine d'une étonnante diversité. On peut dire, sans exagérer, qu'il n'est pas un style qui n'ait atteint les Pays Baltes. Ainsi, chacune des capitale présente un visage dominant. Tallinn, dans sa ville haute, est médiévale. C'est un plaisir sans fin que de déambuler sur ses places dominées par d'altiers beffrois élancés, puis de dégringoler sur la pente d'une ruelle pavées d'un charme ancestral. Vilnius est un joyau baroque, gai et coloré. Ses avenues larges et aérées, ses rues pavoisées de frontons en volutes, ses places qu'égaient de chantantes fontaines, lui donnent parfois, quand le temps s'y prête, un petit air italien. A Riga, l'Art Nouveau triomphe sur de nombreuses façades, souvenir d'un temps où la belle lettone tournait ses regards vers Bruxelles, Prague ou Paris. Au cours des promenades, on passe constamment de l'architecture de brique typique de la Baltique, comme au château de Trakai, en Lituanie, à tous les « néo » du XIXe siècle. Cet extraordinaire entremêlement rend l'appréhension des Pays Baltes très complexe. Il est nécessaire de disposer de quelqu'un pour en démêler les fils. C'est le rôle du conférencier de Clio, qui, accompagnant notre voyage du début à la fin, peut mettre en lumière forces centrifuges ou centripètes, et guider nos voyageurs dans l'histoire et la culture de ces terres septentrionales.

Deux circuits pour découvrir les Pays Baltes

Depuis longtemps, Clio propose un circuit de neuf jours, très complet et très équilibré, pour découvrir la richesse patrimoniale des trois républiques baltes. Il permet la découverte des trois capitales, mais aussi d'arpenter la campagne, avec ses châteaux et ses collines. Ce circuit occupe toujours une place de choix dans notre offre de voyage, mais depuis 2015, nous étoffons notre catalogue en élaborant un circuit légèrement plus long (10 jours), dont le but est de donner une vision plus large des merveilles qui bordent la rive méridionale de la Baltique. Notre voyage commence à Gdansk, la perle du nord de la Pologne. Une promenade sur la rue Longue, entre Rynek (grand' place) et quais de la Vistule, est un enchantement, au milieu des bâtiments à la noble architecture de briques, surmontés de frontons à volutes. La brique, on la retrouve dans toute sa majesté au château de Malbork, toujours en Pologne. Sa visite permet d'évoquer l'importance de l'ordre des Chevaliers teutoniques dans ces régions septentrionales de l'Europe. C'est un autre univers qui nous attend dans l'enclave russe centrée autour de Kaliningrad. Königsberg a bien changé depuis qu'Emmanuel Kant arpentait le pavé de sa ville natale, mais il flotte encore dans l'air un parfum du passé, autour du château et de l'émouvante façade de la cathédrale. Nous aurons aussi l'occasion de faire connaissance avec l'ambre, cette matière si emblématique des rives de la Baltique, à laquelle est consacré tout un musée. La route vers la frontière lituanienne emprunte le cordon littoral de Courlande, dans un paysage encore sauvage, posé entre terre et mer. Enfin, le programme dans les républiques Baltes reprend, de façon un peu condensée, celui de notre voyage en 9 jours.

Conditions du voyage

Depuis leur adhésion enthousiaste à l'Union européenne, les républiques baltes ont considérablement amélioré leur offre touristique. Les étapes entre les trois capitales s'effectuent dans des bus confortables, le réseau routier est de mieux en mieux entretenu, et les hôtels que nous avons sélectionnés répondent aux critères habituels de Clio. Le moindre de leur attrait n'est pas de bénéficier d'une situation permettant une découverte pédestre des centres historiques de Vilnius, Riga et Tallinn. L'étape de Mezotne, en Lettonie, est, quant à elle, prévue dans un ancien manoir classique, superbement reconverti en hôtellerie de charme. Pour que vous puissiez, le temps d'une soirée, vous prendre pour un noble de Courlande...
 
Partir en voyage avec Clio
PB 31 - 9 jours

Aux confins orientaux de la Baltique, jaloux d’une identité fondée sur de profondes racines culturelles, les pays Baltes participèrent de toute l’histoire tumultueuse de l’Europe du Nord depuis plus de ... Découvrir ce voyage
PB 33 - 10 jours

A la frontière des mondes polonais, russe et balte, les rivages sud de la Mer Baltique offrent au voyageur curieux un concentré rare de culture. Clio vous propose d'y goûter au cours d’un voyage complet ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Qui sommes-nous ? Nous contacter