Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pourquoi visiter le Rajasthan avec Clio
Carte postale flamboyante aux couleurs acidulées, le Rajasthan séduit d'emblée. Loin des clichés sur l'Inde famélique, il offre l'image souriante d'un puzzle coloré où se mêlent palais de maharadjahs, villes roses, bleues ou dorées et envol gracieux de saris de soie… Ces clichés ne sont pas illusoires, car cet Etat de l'Inde rassemble en effet nombre des plus beaux joyaux du patrimoine architectural et culturel indien. Les rois rajpoutes, descendants mythiques de la Lune, du Soleil ou du Feu, se partagèrent le territoire jusqu'à la colonisation britannique : enrichis par le commerce caravanier avec l'Occident, ils rivalisèrent de dépenses somptuaires et quadrillèrent le territoire de temples, de palais de rêve et de forteresses inexpugnables pour guerroyer entre eux et lutter contre les Grands Moghols.
Splendeur orientale

Visiter le « Pays des rois », c'est parcourir l'Etat le plus étendu de l'Inde, grand comme à peu près la moitié de la France : nos voyages en font le tour à travers campagnes, désert, steppes et montagnes, en reliant par la route les cités les plus fameuses et quelques perles méconnues. Dans la mesure même où elle coïncide souvent avec notre imaginaire de « la splendeur orientale », la vision spectaculaire et « romantique » de l'Inde qu'offre ce riche périple, est une bonne façon de faire connaissance avec le sous-continent indien et peut donc constituer un excellent choix pour un premier voyage.
Un jour à Delhi nous servira d'introduction générale à cette traversée de la culture indienne. En empruntant vers l'ouest la route du commerce caravanier, nous arriverons dans le Shekawati, à Bikaner et Mandawa, où nous nous intéresserons particulièrement aux havelis. Le décor étonnant de ces maisons des riches commerçants rivalisa longtemps avec celui des palais, notamment par leurs fresques aux couleurs vives. Nous nous arrêterons à Jaisalmer, étape prospère et disputée de la route des caravanes qui assuraient le commerce entre l'Orient et l'Occident : elle surgit du désert sur un éperon qui surplombe le désert du Thar, embusquée derrière les 99 bastions qui défendent ses remparts invulnérables. A Udaipur, nous explorerons un palais de maharadjahs, immense ensemble de plusieurs salles et pavillons imbriqués les uns dans les autres, construits à partir du XVIe siècle sur le site enchanteur des rives du lac Pichola… Plus loin nous attendent les temples jaïns de Ranakpur : des dizaines de coupoles, des milliers de piliers de marbre blanc, entièrement sculptés de motifs raffinés. Nous reprendrons la route vers Jodhpur : au-dessus de la ville aux maisons bleues, l'élégant petit temple de Jaswan Tada, tout en dentelles blanches et or, se découpe sur la falaise ocre où se dresse l'immense fort Rouge de Meranghar. Quelques forts plus loin, la façade du Palais des vents de Jaipur est une merveilleuse guipure architecturale, léger poème de pierre rose qui contraste avec la majesté royale du fort d'Amber, labyrinthe éblouissant de jardins et de pavillons où étincellent les mosaïques de verres colorés et d'éclats de miroirs. Nous quitterons le Rajasthan sur cette vision resplendissante avant une incursion en Uttar Pradesh afin de voir aussi Fathepur Sikri et le Taj Mahal d'Agra, symbole du génie des Grands Moghols.


Pushkar et sa foire

Une fois par an nous vous proposons ce voyage classique au Rajasthan lors de la foire de Pushkar. L'itinéraire est alors allongé de 5 journées pour vous permettre d'assister à la foire et de faire quelques détours pour visiter aussi le temple du Soleil à Surya et les sanctuaires du Mont Abu, hauts-lieux du jaïnisme.
Pushkar, simple petite ville à proximité d’Ajmer, se situe à la porte du désert, au lieu même du point de rupture du trafic caravanier. Cette situation privilégiée explique qu'elle est depuis des lustres mondialement célèbre pour sa foire aux chameaux. Chaque année, à la pleine lune du mois de kartik, entre fin octobre et début novembre, la vie tranquille de Pushkar bascule dans une activité frénétique. Les peuples qui nomadisent encore dans le désert du Thar viennent s’y livrer aux échanges et transactions qui s’y multiplient dans une foule bruissante d’hommes et de bêtes. Un cheptel de milliers de chameaux et autre bétail envahit l’aire dans un nuage de poussière qui ne masque pas la féerie des couleurs éclatantes de la foule. En effet, les habitants s’y rendent habillés pour l’occasion de leurs plus beaux atours, notamment les femmes. Pushkar se peuple aussi d’hommes enturbannés à longues moustaches, typiques du Rajasthan, et de belles indiennes portant des saris aux couleurs toujours plus vives. Ils viennent de toute la région avec leurs animaux, surtout des chameaux. Ceux-ci sont lavés et parés avec soin, certains portent colliers et bijoux d’argent. Chacun installe son camp, juste à côté de son troupeau, et va y rester pendant toute la durée de la foire. Le désordre a l'air total, mais il ne faut pas s'y fier. La présence d'autant de personnes et d'animaux nécessite une organisation parfaite. Un service d'abreuvage est mis en place, et une activité de fourmilière règne du matin au soir. Et une fois la nuit tombée, c'est à la lueur des feux de camp que les longues discussions se poursuivent. Les festivités se terminent par quatre jours d'une fête plus officielle durant laquelle ont lieu des courses de chameaux, des courses de chevaux et des concours de beauté du bétail. Pendant la foire, l'activité la plus passionnante consiste simplement à se promener parmi les chameaux et les chameliers et à se laisser surprendre par le spectacle de la vie. Vous ferez ainsi la connaissance de gens extraordinaires habitués à vivre dans le désert. La foire de Pushkar, c’est aussi une fête religieuse et un unique pèlerinage au seul temple d’Inde consacré exclusivement à Brahma. Celui-ci s'élève au bord d'un vaste lac, bassin accessible par des escaliers monumentaux (ghats). Le bassin est réputé d'origine miraculeuse, créé par un pétale de la fleur de lotus avec laquelle Brahma aurait tué le démon, et nombreux sont ceux qui viennent s'y baigner pour purifier leur corps. Vendeurs et acheteurs n'interrompent leurs négociations souvent serrées que pour participer à la grande cérémonie de dévotion au bord du lac. Des badauds innombrables, charlatans de tout poils, sadhus faméliques presque nus, aux longs cheveux saupoudrés de cendres en guise de mortification, et qui peuvent rester des heures immobiles en l'honneur de leur divinité d'élection, participent à des festivités incessantes, qui culminent la veille et le jour de la pleine lune. C'est précisément lors de ces deux jours que notre voyage pose ses valises à Pushkar. Danses et musiques, mais aussi récits tirés des textes sacrés de l'hindouisme, occupent les loisirs des dévots, devenant en quelque sorte un spectacle dans le spectacle.

Le vrai Rajasthan

Mais le Rajasthan n'est-il qu'un paradis des photographes ? Un kaléidoscope d'images colorées ? Son histoire se confond-t-elle avec les mille et une aventures de ces guerriers rajpoutes qui bataillèrent pour accumuler les fabuleuses richesses qui font leur légende ? Quelle est la religion célébrée dans ces temples « hindous » que nous visitons ? D'où vient le jaïnisme dont nous voyons la manifestation si spectaculaire à Ranakpur ? Pourquoi l'influence des Grands Moghols musulmans est-elle si sensible dans l'art et l'architecture du Rajasthan ? Qui sont ces hommes et ces femmes à l'allure altière qui portent encore costumes et bijoux traditionnels ? Qui sont ces millions d'Indiens qui vivent dans ces précieuses villes à la fois musées et mégapoles modernes (Udaipur, Jodhpur et Jaipur rassemblent chacune entre trois et sept millions d'habitants…) ? Pourquoi le Rajasthan semble-t-il peu concerné par le décollage économique de l'Inde ?
Histoire, religion, société : en Inde, rien n'est simple pour nous, Occidentaux. L'esprit le plus curieux et le plus cultivé peut s'y perdre et se heurter à un mur de verre… Le conférencier Clio qui vous accompagne est là non seulement pour vous donner les repères essentiels et répondre aux mille et une questions que vous poserez, mais aussi pour vous aider à ouvrir plus grand les yeux et à vous défaire de toutes les idées préconçues qui pourraient brouiller votre vue…

Les conditions du voyage

Nos voyages au Rajasthan se déroulent dans de bonnes conditions de confort dans des hôtels 5* modernes et confortables et des établissements de charme de catégorie Héritage. Lors de la Foire de Pushkar vous serez hébergés dans un luxueux campement touristique parfaitement aménagé. Les routes sont souvent encombrées en Inde donc les parcours entre deux étapes sont parfois plus longs que prévus mais sont aussi l'occasion de multiplier au jour le jour les images de tous les aspects inattendus ou singuliers d'un pays qui n'en manque pas…


 
Partir en voyage avec Clio
IN 36 - 15 jours

Entre le désert de Thar, le bassin du Gange et les steppes du Punjab, le Rajasthan est la province la plus romantique de l'Inde : ses châteaux et citadelles évoquent tout un passé de féodalité, au sens ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter