Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pourquoi visiter l'Arménie et la Géorgie avec Clio
Les monts du Caucase, avec leurs sommets qui culminent à plus de 5 000 mètres, séparent l'Europe de l'Asie par une barrière infranchissable qui va de la Caspienne à la mer Noire. Dominant un territoire qui fut un champ de confrontation permanente entre les peuples qui dominèrent tour à tour la région, ils furent le refuge de deux grandes cultures fortement marquées par le christianisme dès le IVe siècle en Arménie et en Géorgie. Les deux pays conservent de leur âge d'or médiéval un patrimoine exceptionnel d'églises et de monastères qui, par leurs traits originaux méritent à eux seuls le voyage, mais l'essentiel est aussi dans le patrimoine immatériel éblouissant que constituent la littérature et la spiritualité qui se sont développés sur ces hauts plateaux et dans ces vallées où souffle l'Esprit.
L'Arménie, pierres en prière
Au cours de notre voyage de neuf jours en Arménie, nous profiterons du charme authentique et discret du légendaire hôtel de l'Europe pour rayonner autour d'Erevan, en voie de devenir une pimpante capitale, qui conserve le souvenir de toute l'histoire de l'Arménie, depuis la forteresse ourartéenne d’Erébouni (783 av. J.-C) jusqu'aux manuscrits du Maténadaran. Nous irons à la cathédrale d'Etchmiadzine, le plus grand sanctuaire actuel de l'église autocéphale d'Arménie, mais aussi à la recherche des églises les plus anciennes du pays, du Ve au VIIe siècle. Nous découvrirons, en route vers le superbe lac Sevan, les monuments les plus significatifs de la renaissance du royaume après les conquêtes arabes : les grands monastères de l’époque où l'Arménie était géorgienne (XIIe - XIIIe siècle), les nids d’aigle de Siounik, les églises rupestres de Guéghard (XIIIe - XIVe siècle) où l’on se réfugia au temps des invasions mongoles et, tout au sud, dans une position géographique impressionnante, le couvent de Tatev (Xe - XVe siècle), si cher au cœur des Arméniens, où les moines enseignaient la philosophie scolastique alors que Tamerlan dévastait le reste du pays.

La Géorgie, l'or à foison
Nous vous proposons aussi un voyage de 14 jours qui, après l'Arménie, se poursuit en Géorgie, vers Tbilissi, teintée déjà du bleu des coupoles de la route de la soie et qui conserve tout l'or de la Toison d'or. La Géorgie se distingue elle aussi par l'antiquité et la persistance du christianisme, et nous y attendent, là aussi, de remarquables sanctuaires chrétiens du VIe au XVe siècle, classés au patrimoine mondial de l'Unesco, tout comme Mxeta, l'ancienne capitale, ou la ville troglodyte d'Ouplis-Cixé qui compta jusqu'à 20 000 habitants. La richesse du décor des églises de Géorgie, sculpté et souvent peint à fresque, fait écho à la qualité de ses traditions artistiques raffinées que l'on retrouve notamment dans l'orfèvrerie et l'art délicat des émaux, portés à leur perfection par les artistes géorgiens aux XIIe et XIIe siècle, époque de l'apogée du royaume et de la reine Tamar.

Une religion, deux cultures
Si l'Arménie et la Géorgie ont une identité fondée sur une christianisation très ancienne et qui s'est maintenue jusqu'à aujourd'hui, vous serez frappés par le contraste entre les deux pays. L’Arménie est avant tout l’histoire d’un entêtement héroïque à maintenir envers et contre tous les usages les plus anciens. Elle est aussi dotée d'une langue indo-européenne et nous avons avec elle des racines historiques communes. La Géorgie est héritière lointaine d’une autre culture, en quelque sorte l’Europe avant l’Europe. Géographiquement, elle est plus proche de la chaîne du Grand Caucase et ses montagnes forment un extraordinaire conservatoire ethnologique de sociétés fossiles et de mondes oubliés. La Géorgie en a sa part avec les populations montagnardes qui sont isolées du monde neuf mois par an et ont gardé jusqu'à aujourd'hui une organisation sociale et des coutumes très archaïques. Les deux pays appartiennent au même univers caucasien, ils se sont convertis ensemble au christianisme et ont élaboré leur architecture religieuse sur des bases culturelles identiques et, pourtant, la différence saute aux yeux : d’un côté, la simplicité, le dépouillement, l’austérité des églises arméniennes, dont une fenêtre unique éclaire le chevet, jetant à l’intérieur un seul rayon de lumière oblongue, tout d’une pièce, comme « l’unique nature du Christ incarné ». De l’autre, un riche décor sculpté à l’extérieur et, sur les parois intérieures, les fresques somptueuses des églises géorgiennes, les trois fenêtres de l’autel, la lumière qui pénètre de toute part pour rehausser cette symphonie de couleurs !

Conditions du voyage
Nos circuits se déroulent dans des conditions de confort plus qu'acceptables, et qui s'améliorent d'année en année. Les hôtels d'Erevan et de Tbilissi sont proches des standards occidentaux, et lorsque ceux-ci ne peuvent être atteints, nous choisissons toujours les meilleurs hébergements disponibles à chaque étape. L'état général des routes est bon sur les grands axes, parfois plus dégradé sur les routes secondaires, seul moyen d'atteindre notamment les églises isolées dans leurs somptueux décors montagneux. Les deux pays ne sont pas très vastes, aussi les distances parcourues journellement restent-elles raisonnables, à bord d'autocars dont nous veillons à ce qu'ils soient pourvu du confort moderne que vous êtes en droit d'attendre.
 
Partir en voyage avec Clio
AGE 31 - 13 jours

Au cœur du Caucase, l’Arménie et la Géorgie constituent deux centres majeurs de civilisation. En effet, depuis l’Antiquité, ces régions privilégiées, enserrées dans un écrin de montagnes et de désert, ... Découvrir ce voyage
AR 31 - 9 jours

Dominée par le mont Ararat qui en constitue le pivot symbolique, l’Arménie est le cœur d’une civilisation qui a intégré culture antique et christianisme. Lors de la désagrégation des empires hellénistiques, ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter