Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pourquoi visiter la Turquie avec Clio
Vaste péninsule formant un pont entre Europe et Proche-Orient, terre que ses paysages insolites et son prodigieux patrimoine dotent d'un pouvoir de séduction toujours renouvelé, l'Asie mineure a bénéficié d'un environnement géographique privilégié pour s'enrichir des multiples civilisations qui s'y sont développées au fil des siècles et dont la Turquie ottomane et contemporaine ne constitue qu'une séquence de la longue histoire.
Huit mille ans d'Histoire...

Solidement ancrée dans le Proche-Orient mais tournée aussi vers l'Occident, l'Asie Mineure se présente, au fil du temps, comme une mosaïque de cultures successives. De puissantes cités voient le jour en Anatolie dès le VIIe millénaire, à l'aube du Néolithique, et c'est au IIe millénaire av. J.-C., à l'époque où Troie prospère à l'entrée du détroit des Dardanelles, que se développe l'Empire hittite, au centre du plateau anatolien.

Après son effondrement, la Phrygie, la Lydie, l'Ourartou et, surtout, les cités grecques d'Ionie donnent à cette région une identité culturelle originale. Après les guerres médiques et la conquête d'Alexandre, les Grecs font de la côte ionienne l'un des joyaux de la civilisation hellénique. Il n'en est de plus beau témoignage que la cité d'Ephèse, encore embellie à l'époque romaine. Prenant le relais de l'Empire romain d'Occident disparu au Ve siècle, Byzance/Constantinople va glorifier le christianisme à travers l'audacieuse architecture de Sainte-Sophie, tandis que la Cappadoce voit naître plusieurs Pères de l'Eglise.

C'est alors que, venus des steppes lointaines, les Turcs, Seldjoukides d'abord, Ottomans ensuite, vont peu à peu priver l'empire byzantin de ses territoires asiatiques pour en faire la base géographique de leur irrésistible montée en puissance. En 1453, Mehmet le Conquérant s'empare de Constantinople et la Turquie ottomane devient pour l'Europe du Sud-Est une menace permanente. Elle connaît son apogée sous le règne de Soliman le Magnifique, quand les grandes mosquées édifiées par Sinan tentent de surpasser Sainte-Sophie. Au fil des siècles, l'Empire ottoman s'affaiblit cependant, jusqu'à ce que « l'homme malade de l'Europe » s'effondre en 1918, pour voir naître de ses cendres la Turquie moderne et laïque de Mustapha Kemal.

Un patrimoine d'une richesse exceptionnelle

Cette longue histoire est présente dans chaque région du territoire. Ici, l'Histoire affleure sous chaque pierre, sur chaque rivage, au coin de chaque rue. Et chaque grande période de faste possède son ou ses sites emblématiques. Au centre du haut plateau qui domine l'Asie Mineure, voici Hattousa/Bogazköi, la capitale hittite. Il y a plus de 3 500 ans, s'élevait ici une ville dont les impressionnants remparts, percés par la fameuse porte des Lions, manifestent toujours la puissance.

Non loin de la Méditerranée, les ruines de Troie sont certes moins spectaculaires mais elles ont gardé un caractère évocateur des combats qui sont censés s'être déroulés ici, et ont marqué tant de lecteurs de l'Iliade. Pour saisir l'apport qui fut celui de la civilisation grecque, choisissons Ephèse avec sa grande rue rutilante de marbre sous le soleil, ouverte sur les gradins de son théâtre, et la splendide façade la bibliothèque de Celcius. Ou Pergame, témoin de la grandeur de la dynastie hellénistique des Attalides, née de la division de l'empire d'Alexandre. Un impressionnant théâtre, ici aussi, installé sur une colline pentue, offre un panorama grandiose sur le paysage alentour. Ou encore Aphrodisias et son stade, peut-être le plus beau du monde antique, ou Didymes et son temple colossal...

Quand la puissance romaine à bout de souffle est revivifiée par le christianisme en pleine expansion, Constantin fait de l'ancienne Byzance, pour un millénaire, la capitale de l'empire d'Orient et le cœur de la nouvelle civilisation byzantine. A l'ombre de Sainte-Sophie se multiplient églises et couvents, couverts de fresques d'une fraîcheur étonnante. Loin de là, sur le plateau de Cappadoce, les moines produisent dans leurs sanctuaires rupestres un art certes plus rustique mais tout aussi émouvant.

Héritiers de ce patrimoine millénaire, les conquérants ottomans poursuivent l'embellissement de la capitale établie sur le Bosphore. Utilisant à merveille le site marin de la Corne d'or, l'architecte Sinan et ses confrères ornent la ville de superbes mosquées tandis que l'immense complexe palatial de Topkapi dérobe aux yeux indiscrets le raffinement du quotidien des sultans.

Et des voyages...

Clio, inspirée par la muse de l'Histoire, s'est bien sûr tout particulièrement intéressée à la Turquie. Nous proposons, sur un territoire si vaste et si riche, un large éventail de voyages. Le plus complet vous emmène à la découverte du Centre et de l'Ouest du pays. Sont au programme Ankara, la capitale, et les merveilles de son musée archéologique, mais aussi les grands sites antiques des côtes méridionales et occidentales, à travers des paysages méditerranéens de toute beauté, avant de terminer par un aperçu d'Istanbul.

Notre circuit en Turquie orientale joint les rivages de la mer Noire à ceux de la Méditerranée en passant par le pays arménien, à l'architecture religieuse si remarquable, autour des rives sauvages du lac de Van.

En cinq jours, vous pouvez aussi prendre le pouls d'Istanbul, fascinante métropole aux parfums orientaux, qui résume à elle seule l'histoire complexe que nous avons évoquée ici.

Et si vous êtes déjà allé en Turquie, pourquoi ne pas approfondir tel ou tel aspect, telle ou telle civilisation, avec un de nos circuits plus thématiques ? Quel que soit votre choix, nous mettrons tout en œuvre pour que le confort de votre hébergement et de vos transports soit à la hauteur de la compétence de votre conférencier, qui saura vous faire apprécier ce pays, aidé en cela par la gentillesse et l'accueil souriant de ses habitants
 
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter