Logo Clio
Service voyages
Service voyages


La dynastie d’Aviz et l’aventure impériale portugaise (1385-1640)

1385-1433 : Règne de Jean Ier d’Aviz, dit le Grand (Joao). Il a reçu la couronne des Cortes de Coimbra mais il reprend très vite la politique centralisatrice de la dynastie bourguignonne.


9 mai 1386 : Signature à Windsor du traité d’alliance anglo-portugais qui fait suite au soutien apporté par les Anglais aux Portugais contre la Castille. L’alliance anglaise va désormais constituer, au cours des siècles suivants, l’un des éléments fondamentaux de la politique extérieure du Portugal.


2 mars 1388 : Jean Ier épouse Philippa de Lancastre, fille de Jean de Gand qui avait été son allié à Aljubarrota.


1388 : Fondation du monastère de Santa Maria de Batalha, en commémoration de la victoire remportée contre les Castillans trois ans plus tôt à Aljubarrota.


1394 : Naissance de l’infant Henri, sixième enfant de Jean Ier et de Philippa de Lancastre, le futur Henri le Navigateur.


1411 : Conclusion de la paix entre le Portugal et la Castille qui renonce à faire valoir ses droits sur le royaume voisin.


1415 : Prise de Ceuta. Épidémie de peste à Lisbonne.


1416 : Mort de la reine Philippa de Lancastre, fille de Jean de Gand, duc de Lancastre et petite fille d’Édouard III d’Angleterre, épousée en 1388 par Jean Ier et victime de la peste.


1418 : Redécouverte de l’île Porto Santo (elle l’avait déjà été par Alphonse Fernandez) par Joao Gonçalvès Zarco et Tristan Vaz Teixeira, deux capitaines au service d’Henri le Navigateur, qui dirige depuis Sagres tout l’effort de découverte portugais.


1419 : Découverte de l’île de Madère par les mêmes.


1430 : Construction des premières caravelles, à l’initiative d’Henri le Navigateur.


1432 : Découverte des Açores (déjà reconnues sous Denis Ier par le Génois Pessagno) par Bartolomeo Perestrello, beau-père de Christophe Colomb. Gonzalo Coelho s’y rend à son tour l’année suivante.


1433-1438 : Règne d’Édouard Ier l’Éloquent (Duarte), fils de Jean Ier et de Philippa de Lancastre


1434 : Gil Eanes double le cap Bojador, qui est alors la limite de la côte ouest-africaine reconnue par les navigateurs portugais. Il avait été atteint dès 1346 par Jayme Ferrer.


1436 : Le pape Eugène IV reconnaît la possession des îles Canaries à la Castille. La même année, Gil Eanes et Afonso Gonçalves Baldaia atteignent le Rio de Oro, dépassé en 1441 par Antao Gonçalves et Nuno Tristao.


1437 : Échec de l’expédition de Tanger et mort l’année suivante d’Édouard Ier, victime de la peste.


1438-1481 : Règne d’Alphonse V l’Africain, fils d’Édouard Ier et d’Éléonore d’Aragon. Son oncle Pierre (1392-1449), fils de Jean Ier, exerce la régence jusqu’en 1446 car Alphonse n’avait que six ans à la mort de son père. Pierre, demeuré conseiller du souverain, s’oppose ensuite au duc de Bragance Alphonse (1370-1461), un bâtard de Jean Ier et d’Inès Perez, ce qui lui vaut d’être accusé de conspiration et de périr en 1449 au combat d’Alfarrobeira qui voit en fait s’affronter deux factions nobiliaires rivales.


1441 : Premières arrivées au Portugal d’esclaves noirs.


1443 : Mort à Fez, en captivité chez les Maures, de Ferdinand le Saint, fils de Jean Ier et grand-maître de l’ordre d’Aviz.


1444 : Découverte du Sénégal par Nuno Tristao. Début de la traite des Noirs.


1445 : Découverte du Cap Vert par Dinis Dias et Antonio Noli, un navigateur italien au service du Portugal.


1446 : Tristao découvre l’embouchure de la Gambie et Alvaro Fernandes atteint la côte de Guinée.


1452 : Introduction du premier moulin à sucre à Madère où se développe bientôt la culture de la canne en même temps que l’importation d’esclaves noirs. Des conditions climatiques différentes empêchèrent un développement analogue aux Açores où la culture des céréales demeura prédominante et qui ne connut pas le recours à la main-d’œuvre servile.


1455 : Mariage de Jeanne, fille d’Édouard Ier et d’Éléonore d’Aragon, avec Henri IV, roi de Castille. Elle sera la mère de Jeanne, dite la Beltraneja, qui sera une rivale d’Isabelle, la sœur d’Henri IV, pour l’accès au trône de Castille. Juana la Beltraneja sera suspectée d’être la fille de Beltran de La Cueva, le favori de sa mère, le roi Henri IV étant lui-même considéré comme impuissant.


1458 : Prise d’Alcacer Seguer, à l’ouest de Tanger.


1460 : L’expédition de Pedro da Cintra reconnaît les côtes de la Sierra Leone et de l’actuel Libéria. C’est la dernière expédition commanditée par Henri le Navigateur.


13 novembre 1460 : Mort à Sagres d’Henri le Navigateur, fils de Jean Ier et de Philippa de Lancastre, né en 1394 et principal artisan de la mise en œuvre du « programme » de découvertes maritimes réalisées par les Portugais. Il fut en réalité attaché avant tout à l‘idéal de la croisade.


1464 : Les Portugais ne parviennent pas à s’emparer de Tanger mais prennent leur revanche sept ans plus tard.


1464-1476 : Alphonse V défend les droits au trône de Castille de sa nièce Jeanne la Beltraneja, fille du roi Henri IV en lutte contre sa tante Isabelle. Les partisans de celle-ci sont finalement victorieux à Toro.


1471 : Alphonse V enlève aux Maures Tanger et Arzila. Sa fille Jeanne (1452-1490) exerce la régence pendant l’expédition. Religieuse en 1475, elle sera canonisée.


4 septembre 1479 : Traité d’Alcàçobas (confirmé par Isabelle de Castille à Trujillo le 27). Il confirme la réconciliation luso-castillane et apparaît comme un renouvellement du traité d’Almeirim de 1432. Il reconnaît à la Castille la possession des Canaries, le Portugal se voyant pour sa part reconnaître celle des terres situées au sud du cap Bojador, de Madère, de Porto Santo et des Açores.


6 mars 1480 : Traité de Tolède, qui confirme celui d’Alcàçobas et reconnaît à la Castille la possession des Canaries mais réserve au Portugal le commerce de la côte de Guinée.


1481-1495 : Règne de Jean II le Parfait, fils d’Alphonse V et d’Isabelle de Portugal-Coimbra. Il mourra sans successeur légitime direct.


1481 : Traité luso-castillan d’Alaçovas qui reconnaît au Portugal la possession des terres situées au-delà du cap Bojador.


1482 : Diego de Azambuja atteint Sao Jorge da Mina sur la Côte de l’Or. Les Portugais y construisent un fort pour mettre en œuvre leur politique de mare clausum, d’interdiction à tout navire étranger de pénétrer dans les eaux et sur les terres africaines qu’ils ont reconnues.


1483 : Exécution à Evora du duc de Bragance qui a conspiré contre Jean II et tenté de susciter une révolte nobiliaire en recherchant l’appui de la Castille.


1484 : Diogo Câo atteint l’embouchure du Congo et prend contact avec le Mani Congo, le souverain régnant sur la région, dont il obtient qu’il se convertisse. La même année le roi Jean II rejette le projet de Christophe Colomb de gagner les Indes par l’ouest et c’est en Castille que le navigateur génois sera entendu.


1488 : Bartolomé Dias double le cap de Bonne Espérance.


1492 : Le Portugal accueille une partie des juifs chassés d’Espagne après la victoire des Rois Catholiques pour avoir refusé de se convertir.


7 juin 1494 : Le traité de Tordesillas reprend l’arbitrage rendu l’année précédente par le pape Alexandre VI et partage les nouveaux mondes à découvrir entre l’Espagne et le Portugal. Une ligne passant à 370 lieues à l’ouest du cap Vert délimite les domaines respectifs des deux royaumes.


1495-1521 : Règne de Manuel Ier le Grand, fils de Ferdinand, duc de Viseu (un frère d’Alphonse V), et de Béatrix de Portugal. Il succède à son cousin germain et c’est avec lui une nouvelle branche de la maison d’Aviz, dite de Viseu, qui accède au trône. Il établit solidement la monarchie absolue préparée par Jean II. Les richesses tirées des colonies permettent au souverain de se passer de l’avis des Cortes.


1496 : Alors qu’il a d’abord accueilli ceux qui étaient chassés d’Espagne en 1492, le roi Manuel Ier expulse les juifs de son royaume. Il institue ensuite la conversion forcée tout en fermant les yeux sur le fait que beaucoup de ces « nouveaux chrétiens » continuent à pratiquer leur religion.


20 mai 1498 : Vasco de Gama, parti de Lisbonne le 8 juillet de l’année précédente, arrive sur la côte occidentale de l’Inde, à hauteur de Calicut. Sur les quatre navires de l’expédition, deux regagneront Lisbonne en septembre 1499.


Avril 1500 : La flotte de Pedro Alvarez Cabral, déportée vers l’ouest par la tempête, découvre la « Terre de Santa Cruz » qui deviendra le Brésil.


1502 : Au cours d’une deuxième expédition en Inde Vasco de Gama y jette les bases de la puissance portugaise. Les îles Seychelles sont découvertes sur la route du retour.


1505 : Francisco d’Almeida est nommé vice-roi d’Inde.


3 février 1509 : Francisco d’Almeida anéantit une flotte égyptienne devant Diu. Les musulmans sont chassés de l’océan Indien.


1509 : Alphonse d’Albuquerque est nommé vice-roi des Indes portugaises, fonction qu’il exercera jusqu’en 1515. La Casa da India, qui coiffe le commerce des Indes est organisée la même année à Lisbonne. Elle sera le relais commandant l’introduction des épices en Europe, avec un centre de redistribution en Flandre, d’abord à Bruges puis à Anvers. Les Portugais se substituent ainsi aux Vénitiens pour satisfaire les besoins en épices de l’Europe du Nord. L’empire colonial établi par les Portugais grâce aux comptoirs installés sur les côtes d’Afrique, d’Inde ou d’Insulinde fournira à la couronne – grâce au commerce des épices, de l’or, du sucre et des esclaves – les deux tiers de ses recettes annuelles. Appuyés sur des fortalezas établies en des endroits revêtant une importance stratégique (Quiloa, Sofala, Socotora, Ormuz, Cochin, Goa, Cananor, Malacca, les Moluques) les Portugais font de l’océan Indien, durant tout le XVIe siècle, une mare clausum, un lac portugais.


1510 : Prise de Goa, qui devient la capitale de l’empire portugais en Asie et le point de départ des missions catholiques qui tenteront d’évangéliser la Chine, le Japon, l’Indochine et même le Tibet.


1511 : Prise de Malacca.


1515 : Prise d’Ormuz.


1518 : Les Portugais prennent possession de Ceylan.


1521-1557 : Règne de Jean III le Pieux, fils d’Emmanuel Ier et de Marie d’Aragon, qui épousera en 1525 Catherine d’Autriche fille de Jeanne la Folle et de Philippe le Beau.


1522 : Le Portugal renouvelle son alliance avec l’Éthiopie chrétienne.


1524 : Vasco de Gama est nommé vice-roi des Indes mais meurt avant d’avoir pu gagner son poste.


1530 : Début de la colonisation du Brésil avec l’expédition de Martim Afonso de Souza.


23 mai 1536 : L’Inquisition est introduite au Portugal par une bulle de Clément VII. Suspendue en 1544, elle est définitivement rétablie par le pape Paul III le 16 juillet 1547, tout en étant soumise de fait à l’autorité royale. La condition de limpeza de sangue, de « pureté du sang », est par ailleurs exigée pour l’accès aux offices.


1537 : L’Université de Lisbonne s’installe définitivement à Coimbra.


1541 : Les Portugais doivent évacuer la fortaleza de Santa Cruz do Cabo de Gué (près d’Agadir) et Safi, puis ce sera le tour d’Arzila en 1549 et d’Alcacer Ceguer l’année suivante. L’abandon des possessions marocaines sera définitivement confirmé avec la défaite du roi Sébastien en 1578.


1542 : Découverte du Japon par Mendes Pinto.


1548 : Création de la charge de gouverneur général du Brésil où sont installés les premiers moulins à sucre.


1557 : Les Portugais s’installent à Macao sur la côte méridionale de la Chine.


1557-1578 : Règne de Sébastien Ier, « le Roi Chevalier », petit-fils du roi Jean III. Sébastien est né en janvier 1554, quelques jours après la mort de son père Jean Manuel, le fils de Jean III marié à Jeanne d’Autriche, elle-même fille de Charles-Quint et d’Isabelle de Portugal. Le jeune souverain règne d’abord sous la tutelle de son grand-oncle, le cardinal Henri de Portugal, père de Jean III, jusqu’en 1569.


1562 : Levée du siège de Mazagan.


1572 : Publication des Lusiades de Luis de Camoens.


9 juillet 1578 : Débarquement du corps expéditionnaire portugais à Tanger. La tentative de Sébastien apparaît comme une ultime croisade.


4 août 1578 : Sébastien est tué en combattant le souverain marocain de Fez à la bataille d’Alcazarquivir (Ksar el Kébir).


1578-1580 : Règne d’Henri Ier, fils d’Emmanuel Ier et de Marie d’Aragon, cardinal et archevêque de Lisbonne, qui avait assuré la régence durant la minorité de Sébastien.


 

Page précédente Page suivante
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter