Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Les Achéménides
L'empire majuscule
Durant deux longs siècles, les Perses achéménides ont imposé, sur un territoire d'une ampleur jamais vue auparavant, la puissance de leur domination. Cet empire, ils ont su le développer d'abord, l'administrer ensuite, pour en faire la base du pouvoir absolu de leurs Rois des Rois. Ils ont eu le bon goût de traduire leur puissance dans des réalisations architecturales monumentales qui ont survécu à leur déclin et à leur chute brutale. Ils nous ont ainsi légué, par-delà plus de deux millénaires, mainte merveille dont Persépolis, la ville qui porte leur nom hellénisé, constitue le plus éclatant fleuron.

L'irrésistible ascension d'une dynastie perse

Ce sont de ces faits qui construisent les légendes, comme il s'en rencontre de loin en loin à travers l'histoire du monde. Un obscur noyau d'hommes, faibles en apparence mais déterminés en réalité, se révoltent, s'emparent du pouvoir au détriment de ceux à qui ils devaient obéissance et, en quelques années, s'imposent à tous leurs semblables. Ils avaient pourtant affaire à forte partie. Leurs suzerains ne sont pas n'importe qui : les Mèdes, premiers Iraniens à fonder une civilisation organisée, sont encore tout auréolés de leur victoire remportée en 612 sur les Assyriens dans les plaines de Mésopotamie. Gouvernant la ville de Suse en leur nom, un certain Cyrus, dont les ancêtres nomadisaient jadis dans le Fars, au sud du plateau iranien, se sent pousser des ailes. Profitant d'obscures querelles familiales – il est lui-même le gendre du roi des Mèdes –, Cyrus s'empare du pouvoir et fonde du même coup la première dynastie perse, vers 550 avant notre ère. C'est le début d'une formidable série de conquêtes qui culmineront dans le gigantesque empire achéménide (550-330). Ses dimensions donnent le tournis. A son expansion maximale, en 500, juste avant les fameuses guerres médiques qui verront les souverains perses affronter les Grecs dans deux conflits emblématiques, il s'étend du bassin de l'Indus, à l'est, aux déserts d'Egypte et aux montagnes des Balkans à l'ouest. Sur quelques huit millions de kilomètres carrés vivent près de 50 millions d'hommes ! L'empire repose sur un système tributaire où chaque peuple soumis fournit au Roi des Rois des denrées, des matières premières ou des produits transformés. Fidèle aux origines nomades des Perses, la cour est itinérante : elle se déplace entre les différentes capitales (Ecbatane, Suse, Persépolis), au gré des saisons, avec l'administration centrale et le trésor. Remarquables organisateurs, les Achéménides ont divisé leur immense territoire en satrapies. A leurs têtes, de véritables vice-rois assurent l'ordre public, tout en respectant les us et coutumes des différentes nations. La cohésion de l'ensemble est assurée par un système de routes royales sur lesquelles circulent les messagers impériaux, capables de parcourir 2 500 kilomètres en trois semaines. Ce remarquable ensemble souffre pourtant de maux qui le conduiront à la chute. Un sentiment national est impossible sur une telle étendue. Au fil du temps, rivalités dynastiques et révoltes contre le tribut se multiplient, ce dont profite Alexandre le Grand pour, au terme d'une fulgurante épopée, mettre fin à l'empire achéménide, en 330.

Persépolis

L'Iran actuel regorge de traces de cette période de gloire de son histoire : bas-reliefs et tombeaux gigantesques des Rois des Rois à Naqsh e-Rustam, émouvante solitude du tombeau de Cyrus à Pasargades, sa capitale... mais rien ne peut rendre mieux la puissance pourtant raffinée de l'art achéménide que le complexe de Persépolis. Au pied de montagnes arides, Darius Ier (522-486) a voulu fonder une ville-palais à l'image de son pouvoir grandissant. De titanesques travaux d'arasement ont permis l'établissement d'une vaste terrasse qui domine les alentours. Sur cette base, les rois achéménides vont, chacun à leur tour, ériger des monuments-témoins de leur gloire personnelle ou de l'agrément dont ils voulaient doter Persépolis. L'escalier monumental à double rampe qui mène au site débouche sur la porte des Nations, érigée sous Xerxès Ier (le souverain qui fut défait à Salamine), flanquée de colossales statues de taureaux ailés à tête humaine et barbe tressée, directement inspirées de l'art assyrien. Une allée monumentale mène au hall aux Cent Colonnes, imposante salle jadis couverte d'un plafond de bois. Elle constitue la meilleure introduction à la merveille de Persépolis : le palais de l'Apadana, ou salle d'audience royale. On y accède par un escalier où les artisans du roi ont laissé dans la pierre grise et polie par les ans les plus remarquables bas-reliefs qui soient. En une théorie soigneusement ordonnée, séparés par des cyprès stylisés d'une incomparable finesse, les représentants des vingt-quatre nations soumises au Roi des Rois viennent lui faire allégeance tout en lui offrant les produits de leurs contrées : bouquetins aux cornes imposantes, vases d'Arabie, chameaux de Bactriane, tissus d'Asie Mineure, bijoux et chars d'or…
La salle proprement dite, aux fabuleuses proportions, était le théâtre de la fameuse proskynèse ou prosternation obligatoire devant le souverain, telle que nous l'a restituée Hérodote. D'autres palais, les bâtiments du trésor, la partie réservée aux femmes complètent l'ensemble, dominé par le tombeau rupestre où reposait jadis Artaxerxès II. Persépolis est particulièrement cher au cœur des Iraniens d'aujourd'hui, qui se voient comme les descendants du peuple de Cyrus et de sa dynastie. En ce sens, l'empire achéménide est bien un élément essentiel du nationalisme « mémoriel » iranien.
Partir en voyage avec Clio
IR 30 - 8 jours

Certains lieux résument davantage que d’autres l’essentiel du passé iranien. Le Musée archéologique de Téhéran permet, certes, une immersion initiale dans l’Histoire du pays, mais c’est à Persépolis que ... Découvrir ce voyage
IR 31 - 15 jours

Héritier d’une histoire plurimillénaire et détenteur d’un patrimoine archéologique et historique exceptionnel, l’Iran apparaît comme l’un des principaux foyers culturels du monde moyen-oriental. Dans ... Découvrir ce voyage
IR 40 - 11 jours

Nous avons sélectionné pour ce circuit de capitales en capitales quelques sites essentiels que nous prendrons le temps d'explorer à un rythme tranquille. Nous pourrons ainsi découvrir à loisir les grands ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter