Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Roluos
Les plus anciens temples d'Angkor
A quinze kilomètres des fameux ensembles d'Angkor Vat et d'Angkor Thom, images emblématiques de l'art khmer, le groupe des trois temples de Roluos constitue une introduction idéale à la découverte de ces architectures tourmentées, où pierres et jungle sont inextricablement mêlées. Remontant au IXe siècle, ils sont en effet les plus anciens témoignages de cette architecture que l'on appelle traditionnellement préangkorienne. Leur découverte est donc indispensable à qui veut comprendre cette civilisation compliquée mais fascinante.

Angkor à ses débuts

Pour bien comprendre la genèse du groupe de Roluos, il faut remonter au royaume du Chenla, centré sur un pays montagneux entre le Nord du Cambodge et le Sud du Laos. Là, entre les VIe et VIIIe siècles, s'épanouit une civilisation qui, artistiquement, est la première à être influencée par l'Inde. Ces prototypes indiens vont influer à leur tour sur l'art khmer, même si le contenu et l'expression restent spécifiquement cambodgiens. A la fin du VIIIe siècle, le royaume du Chenla s'effondre et les contacts avec l'Inde sont interrompus. Ils sont remplacés pas des influences indonésiennes. Vers 790, Jayavarman II – apparenté à une famille royale khmère mais ayant vécu jusque-là à Java – rentre au Cambodge. Son règne marque une transition entre les styles préangkorien et angkorien. Ainsi, à partir du IXe siècle, les sculptures et architectures monumentales arborent désormais un style khmer caractéristique. Le souverain établit le culte royal du linga, attribut phallique de Shiva, modèle qui inspirera les souverains khmers après lui. L'âme du roi est censée y résider, il devient la source et l'emblème du pouvoir de la dynastie. Pour accueillir le linga sacré, chaque roi fait construire un nouveau temple sur l'immense étendue du site d'Angkor (25 km sur 10 km). Il en résulte quelques-uns des monuments les plus raffinés de la civilisation khmère, à commencer, chronologiquement par les trois temples de Roluos.

L'architecture de Roluos

Tous les temples sont en brique, dotés de portes et de niches en grès. L'utilisation de figures humaines au rôle protecteur en guise de sculptures décoratives dans l'architecture religieuse remonte à cette période. Le gopura, porte voûtée menant aux cours du temple, est également une innovation de l'époque. De même, apparaissent pour la première fois les bibliothèques, destinées à conserver les manuscrits sacrés, tout comme les enceintes concentriques autour du groupe central de tours. Mais seuls les temples réservés aux rois adoptent une forme pyramidale. Nous somme donc bien là à la constitution même de l'architecture angkorienne qui fleurira de façon splendide jusqu'au XIIIe siècle.

Preah Ko (le bœuf sacré)

Achevé en 879, c'est le plus ancien du groupe. Il tire son nom des trois statues de Nandi, le taureau, monture de Shiva, installées devant le temple. Sur deux rangées, six tours de brique reposent sur une terrasse peu élevée accessible par des escaliers que gardent des lions accroupis. Les édifices du premier rang étaient dédiés aux ancêtres masculins du roi, ceux du second rang à sa lignée féminine. Tous sont représentés sous la forme d'un dieu hindou. Des magnifiques reliefs en stuc, il subsiste le motif du kala, que l'on retrouve sur des monuments de Java. Toujours ces doubles influences.

Bakong

C'est le premier exemple connu de temple-montagne (inauguré en 881), comme le célèbre ensemble indonésien de Borobudur auquel il s'apparente, en plus modeste tout de même. Il n’en est pas moins impressionnant par sa superficie et son bon état de conservation. Il consiste en une pyramide royale à cinq niveaux, dotée d'une tour centrale en grès édifiée sur une succession de terrasses décroissantes et cernée de tourelles de brique. Franchissant une douve asséchée, un pont flanqué d'une balustrade en forme de naga (serpent) mène au temple. Le Bakong, qui marque les débuts de l'architecture khmère proprement dite, renferme le linga de Shiva propre aux dieux-rois. L'apparition de statues en grès isolées est l'innovation la plus notable des artistes sculpteurs. La simplicité des sculptures illustre parfaitement les débuts de l'art khmer, malgré la disparition malheureuse des têtes. Elles apparaissent plus statiques et plus massives qu'à l'époque du Chenla.

Lolei

Réalisé sous Yashovarman Ier (889-900), le Lolei clôt la série. Plus dégradé – une de ses quatre tours s'est même partiellement effondrée – il préserve cependant de belles inscriptions sur les linteaux de grès gris, et les jambages des portes restent visibles. Il présente la particularité, mais il n'est pas le seul dans ce cas à Angkor, d'être situé au centre d'un baray, sorte de grand bassin aujourd'hui asséché. Ce bassin est le premier grand ouvrage hydraulique que nous connaissions. De taille colossale, c'est un rectangle parfait de près de 3 800 mètres de long sur 750 mètres de large, construit entre des digues rectilignes d'une hauteur variant de 2 à 5 mètres. Il pouvait contenir 10 millions de mètres cubes d'eau, qui provenait de la rivière Roluos, détournée à cette fin. Cela en dit long sur la qualité des ingénieurs à cette époque lointaine...

Joyau archéologique de l'Asie, Angkor constitue le cœur spirituel et culturel du Cambodge. Ces merveilles architecturales et mystiques restent inégalées dans le monde, mais pour les apprécier à leur juste valeur, une visite du groupe de Roluos, d'où tout procède, reste impérative.
Partir en voyage avec Clio
CAMB 100 - 9 jours

Les fouilles très actives et les campagnes de restauration internationales ne cessent d'enrichir l'ensemble du fabuleux complexe d’Angkor. Ce voyage permet de prendre tout son temps pour en découvrir ... Découvrir ce voyage
CV 32 - 16 jours

Longtemps considérée comme la perle extrême-orientale du défunt empire colonial français, l’Indochine réunissait alors, du fait des hasards de l’Histoire, des mondes et des peuples différents, en une ... Découvrir ce voyage
TDM 90 - 28 jours

Ce nouveau tour du Monde exclusif Clio vous mène à la découverte des hauts lieux les plus exceptionnels de civilisations qui se sont épanouies depuis trois mille ans de l'Asie à l'océan Pacifique et à ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter